Elle ne s’exprime plus sans crier, il sèche les cours et vous ne savez plus quoi faire ? L’intervention d’un coach, ou plus précisément d’un consultant éducatif, peut vous aider à traverser une crise d’ado particulièrement violente. A condition de bien choisir la personne qui va venir vous épauler. 

Des émissions comme « Super Nanny » ou « Pascal le grand frère » ont contribué à populariser le métier d’accompagnateur auprès de familles désemparées par le comportement de leur enfant. Et ces dernières années, le nombre de cabinets spécialisés dans ce domaine s’est multiplié. La rapport de l’UNICEF, près de la moitié des jeunes de plus de 15 ans seraient aujourd’hui en « situation de souffrance psychologique ». Souffrance qui peut s’accompagner de conduites addictives, d’absentéisme scolaire, de comportements violents envers eux-mêmes ou les autres… Malgré toute la bonne volonté du monde, il devient difficile pour les parents de trouver la bonne attitude à adopter. L’intervention d’un tiers peut alors contribuer à apaiser les tensions et à renouer le dialogue.      

Publié le 22/10/2015 sur La dépêche

 

Tout le monde connais le dicton: "petits enfants, petits soucis; grands enfants, gros soucis".

 

Vous éprouvez des difficultés avec votre enfant et ne savez plus que faire car la situation devient invivable, voire électrique!

Voilà un petit tour d'horizon qui va, je l'espère, vous permettre d'y voir plus clair!

A l'Ecole:

Moi-même parent, je connais l'inquiétude que représente la réussite scolaire de nos enfants, déjà à l'école, ensuite au collège et au lycée avec toutes les difficultés ou problèmes qui y sont liés:

Chute des notes, baisse de la motivation, problèmes d'orientation, mauvaises fréquentations, harcèlement, intimidations, phobies scolaires, dyslexie, drogue, professeurs incompréhensifs et/ou incompétents, etc...

Tous ces mots "maux" , vous en avez certainement déjà entendu parlé ou même les vivez vous au quotidien!

D'autant plus que ceux-ci sont parfois provoqués ou accentués par une inadaptation du système scolaire à travers différentes enquêtes publiées récemment où l'on constate une baisse du niveau en Maths, Français, Histoire-géo (enquête PISA) et pire, que 78% des enfants s'ennuient au collège. Ils y vont par obligation et le seul intérêt qu'ils éprouvent est de retrouver leurs copains.

Alors pour essayer de "limiter les dégâts", différentes rencontres avec des professionnels (orthophonistes, psychologues, pédo-psy, psychomotricien, etc...) sont programmées tout au long de l'année.

Tout ceci additionné à des activités extrascolaires (musique, sports, etc...) du mercredi après-midi ou samedi. 

Comment alors ne pas "pêter les plombs" avec un tel agenda de ministre!

 

A la maison:

Malheureusement, les aléas de la vie ne nous permettent pas d'être toujours disponibles, patients ou compréhensifs avec nos jeunes et peuvent être à l'origine des problèmes:

Séparation, divorce, décès, perte d'emploi, etc...

 

Conjugués avec l'arrivée de l'adolescence " à travers son lot de conflits à la maison qui n'arrange pas les choses:

Puberté, problème d'identité, mauvaise ou absence de communication, incompréhension, , premiers amours, fréquentations, etc...

Ce qui engendre souvent cris, pleurs, manque de respect à la maison.

QUEL EST MON POSITIONNEMENT?

Votre enfant a du tempérament, tant mieux cela lui servira plus tard!

Tous ces problèmes existent, il faut en être conscients et prêts à les affronter. Ils sont d'ailleurs souvent liés car le plus important pour eux est de trouver sa place à l'école, d'être connu et surtout reconnu par les autres. 

Cependant, notre rôle de parent est très certainement le métier le plus difficile qui existe car le "cordon ombilical" qui nous lie avec nos enfants ne facilite pas les choses.

Mais comment faire pour traverser ces moments difficiles ?

Comme vous pouvez le constater, mon parcours professionnel et de formation a été depuis maintenant 28 ans toujours orienté vers les enfants et les adolescents, ce qui constitue mon plus grand domaine d'expertise.

Mes 7 années de direction d’un internat difficile m'ont permis de développer des compétences particulières pour un public que beaucoup qualifient "d’élèves difficiles" ou en difficultés scolaires et qui sont malheureusement de plus en plus nombreux sur les bancs de l'Ecole.


Cette expérience unique m'a notamment appris que tout n’est pas joué d’avance et que des solutions existent pour redresser la situation et redonner espoir et confiance.

Un enfant ne naît pas difficile ou avec des difficultés scolaires. Il essaye simplement de s'adapter au cadre dans lequel il vit (scolaire, familial, etc...), à la société, aux aléas de la vie. Malheureusement pour chaque situation, il ne dispose pas forcément de la bonne réponse.

Je connais parfaitement tous ces sujets pour les avoir vécus ou rencontrés quotidiennement pendant 20 ans.

Pour preuve près de 98% des familles ont été satisfaites du travail accompli lors de ma mission, alors que pour la plupart elles avaient eu déjà une expérience négative dans un autre établissement.


J’ai pu en effet, imaginer, construire et expérimenter différentes méthodes pédagogiques innovantes permettant à de nombreux élèves en échec, de retrouver le plaisir d’apprendre et ainsi venir en aide aux enfants et à leur famille pour sortir de leur difficultés scolaires, relationnelles et familiales.

Pour moi tout repose sur la relation de confiance, l'écoute, le dialogue et l'empathie qu'il existe entre un jeune et un adulte.

ALORS, plutôt que de rentrer en conflit avec lui en essayant de lui imposer des  réponses déjà faites ou de rechercher un idéal qui ne lui correspond pas, pourquoi ne pas chercher une solution au problème, grâce à quelqu'un d'extérieur, de neutre dont c'est le métier plutôt que se murer dans un silence où malentendu et incompréhension se mêlent?

Contrairement à un psychologue ou un psychothérapeute, je ne cherche pas l'origine des problèmes au niveau psychique! Pour moi, votre enfant a déjà la solution en lui et c'est à moi de l'aider à la trouver.

Alors n'hésitez pas à me contacter pour évoquer votre situation et surtout n'oubliez pas que: "ce n'est pas parce que votre enfant ne "réussit" pas à l'école aujourd'hui qu'il ne "réussira" pas sa vie"demain.

POUR QU'APPRENDRE DEVIENNE UN PLAISIR!

SCOLARITE ET HANDICAP

Aujourd'hui, de gros progrès ont été effectués par la recherche pour parvenir à mettre un nom sur certains handicaps reconnus ou non par la MDPH (maison du handicap).

Ainsi de plus en plus d'enfants se retrouvent identifiés "DYS", hyperactifs( TDAH), précoces "haut potentiel", ou ayant des troubles de l'attention, etc...

 

 

Au niveau scolaire, pour atténuer ces difficultés, tout un catalogue de mesures sont préconisées mais  qui nécessitent pour votre enfant un accompagnement spécifique:

Vous connaissez certainement les PAP, PPS, PPRE, PAI et autre ESS qui semblent généralement très bien sur le papier,  mais qui bien souvent concrètement sont peu ou pas mis en place .

Ces aménagements scolaires s'accompagnent généralement aussi  de rendez-vous chez des professionnels: psychologue, orthophoniste,  pédo psy, neurologue, psychomotricien, etc... 

 

Tout ce dispositif rend les emploi du temps chargés et souvent très compliqués à gérer.

De plus, il est souvent difficile de faire le lien entre tout cela, et faire le point sur ce qui fonctionne ou pas.

Mais qu'en est-il alors de votre enfant qui doit subir ce planning hyper chargé, quel est son ressenti?

Pour avoir, à de très nombreuses reprises, participé à ces réunions ou équipes de suivi et rencontré de nombreuses familles et enfants désemparés, je vous propose  de vous accompagner pour vous aider à gérer ce quotidien, permettre à votre enfant de s'exprimer sur ses réelles attentes et ressentis et ainsi donner du sens à l'école.

Par tél : 06 88 17 28 54 /   https://www.facebook.com/jmpons997/ /  164, rue de la Baronne, Vors 12160 Baraqueville, France

  • w-facebook
  • Twitter Clean
  • w-googleplus